La CRPM a pris part à un important débat de l’UE portant sur les moyens daider les îles à devenir des sociétés intelligentes, inclusives et prospères, et de contribuer ainsi à une Europe innovante et durable. 

La Secrétaire générale de la CRPM, Eleni Marianou, a animé une table ronde avec les institutions européennes à l’occasion de la signature de la déclaration « Smart Islands: Creating New Pathways for EU islands » (Iles intelligentes : créer de nouvelles voies pour les îles de lUE). L’événement, qui s’est tenu à Bruxelles le 28 mars dernier, a rassemblé plus de 100 représentants, parties prenantes et décideurs politiques des îles européennes.

Programmée dans le cadre de la collaboration des îles européennes à l’Initiative des îles intelligentes, la manifestation visait à mettre en lumière le potentiel des îles en matière de développement de technologies novatrices dans des domaines tels que l’énergie, le transport et la mobilité, la gestion de l’eau et des déchets, et les TIC. Elle a été co-organisée par un groupe de 11 eurodéputés issus d’États membres possédant des îles, et menée par la députée européenne Eva Kaili.

La table ronde animée par Mme Marianou était axée sur les politiques actuelles de l’UE visant à favoriser le développement local durable sur les îles. Celle-ci a été suivie par des experts de la Commission européenne, de la Banque européenne d’investissement, du Comité économique et social européen (CESE) et du Comité des régions.

L’une des recommandations formulées au cours de la discussion était la possibilité de mettre en place un guichet unique pour les îles afin de leur faciliter l’accès à l’information.

Clive Gerada, président du groupe de travail sur l’énergie de la présidence maltaise, a présenté les travaux en cours visant à inscrire les îles dans l’agenda politique de l’UE. Il a notamment rappelé la signature prochaine de la Déclaration politique sur les îles, qui aura lieu à La Valette lors de la réunion informelle des ministres de l’Énergie le 18 mai.

M. Gerada a par ailleurs évoqué le lancement du Forum des îles propres, qui se tiendra en Crète en juin de cette année. Le directeur général de l’Énergie de la Commission européenne,Dominique Ristori, qui a également assisté à l’événement, a invité la CRPM à y participer.

S’exprimant sur le potentiel des îles, la Secrétaire générale de la CRPM, Eleni Marianou, a déclaré : « Favoriser la prospérité des îles et l’égalité des chances pour tous les citoyens de l’UE n’est pas seulement bénéfique pour les îles européennes, cela lest pour l’ensemble de l’Europe. » 

Au cours de l’événement, 36 représentants des îles de Croatie, de Chypre, du Danemark, d’Estonie, de France, d’Allemagne, de Grèce, d’Italie, d’Irlande, de Malte, du Portugal, d’Espagne, de Suède, des Pays-Bas et du Royaume-Uni ont signé la Déclaration des îles intelligentes, un document fondamental de l’Initiative des îles intelligentes.

L’eurodéputée Eva Kaili a exprimé son intention de déposer, dans les prochains mois, une proposition de résolution pour que la Déclaration des îles intelligentes soit officiellement ratifiée par le Parlement européen. 

Dans son intervention, M. Ristori a souligné l’immense potentiel des îles pour accueillir des projets innovants susceptibles d’avoir un impact positif sur les économies locales, tout en aidant l’Europe à atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés dans un certain nombre de domaines clés, y compris le climat, l’énergie, le transport et la mobilité.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.smartislandsiniinitiative.eu