La CRPM souligne le rôle central que doivent jouer les régions dans le débat sur « L’avenir de l’Europe »

/, Cohésion/La CRPM souligne le rôle central que doivent jouer les régions dans le débat sur « L’avenir de l’Europe »

La Conférence des Régions Périphériques Maritimes (CRPM) se félicite de l’initiative de la Commission européenne de publier un Livre blanc exposant sa réflexion actuelle sur l’avenir de l’Europe. Elle déplore toutefois le manque d’une vision audacieuse et enthousiaste de la réforme européenne dans les cinq scénarios du document, ainsi que l’absence de référence à la contribution régionale au débat.

La CRPM présentera de solides arguments pour un sixième scénario de réforme dans ses propres réflexions sur l’avenir de l’Europe au cours des 18 prochains mois, mettant en avant la coopération régionale et la cohésion territorial.

La CRPM est particulièrement bien placée pour aborder l’avenir de l’Europe, du fait que nombre des défis auxquels nous sommes actuellement confrontés sont supportés par les îles et les régions périphériques d’Europe.

Les régions jouent un rôle central dans la promotion et l’engagement dans des partenariats et dans le soutien à la coopération européenne sous toutes ses formes : économique, sociale, culturelle et politique.

Les régions sont les passerelles qui rapprochent l’Europe et il est essentiel qu’à l’avenir l’UE accorde une priorité élevée au soutien et au renforcement des activités de coopération régionale, compte tenu notamment de l’instabilité à laquelle l’Europe fait face.

La politique de cohésion est l’une des rares politiques de l’UE qui permet d’agir sur le terrain. La CRPM conteste l’affirmation du Livre blanc – dans le scénario 4 – selon laquelle la politique de développement régional au niveau de l’UE n’a qu’une « valeur limitée ».

Comme en témoigne le Président de la CRPM, Vasco Cordeiro : « Nous sommes déçus que le Livre blanc remette en question la valeur de la politique de cohésion. Non seulement la politique de cohésion a démontré son efficacité, mais elle est la seule politique de l’UE à assurer le lien entre les citoyens et les régions, les États membres et l’Europe élargie. »

Parallèlement à la cohésion territoriale, l’amélioration de l’accessibilité et l’investissement dans la croissance bleue seront des priorités clé dans la réflexion de la CRPM, ainsi que l’écoute des aspirations des citoyens.

La Secrétaire générale de la CRPM, Eleni Marianou, poursuit : « Nous allons ouvrir un débat constructif et inclusif avec toutes les régions et associations régionales. Il est capital de procéder à un recentrage fort des politiques européennes afin de réduire les disparités et les inégalités, tout en stimulant les investissements dans les régions européennes. »

2017-06-27T11:05:32+00:00