Les îles de l’UE à l’honneur pendant la Semaine européenne des régions et des villes

/, Cohésion, Maritime/Les îles de l’UE à l’honneur pendant la Semaine européenne des régions et des villes

La Commission des Îles de la CRPM a participé à plusieurs ateliers clés à l’occasion de la Semaine européenne des régions et des villes (EWRC) qui s’est tenue cette année à Bruxelles du 9 au 12 octobre.

  • L’UE proche des îles, des montagnes et des zones à faible densité de population, 10 octobre, SQUARE

La Secrétaire générale de la CRPM, Eleni Marianou, a représenté la Commission des Îles de la CRPM lors de cette rencontre, organisée et modérée par la Direction générale de la politique régionale et urbaine de la Commission européenne (DG REGIO). Au programme de cet événement : aborder la situation des régions présentant des caractéristiques territoriales spécifiques, telles que les îles, les montagnes ou les zones à faible densité de population dans les politiques de l’UE. Mme Marianou a souligné que les dispositions existantes ciblant les territoires insulaires devraient être améliorées et a présenté des propositions clés visant à établir des modalités plus adaptées dans le cadre de la politique de cohésion post-2020, sur la base des recommandations de la position politique de la Commission des Îles, adoptée à Bastia, en Corse, en juillet 2018.

  • L’économie verte comme opportunité de développement pour les îles de l’UE, 10 octobre, 14 Rond-Point Schuman

Cet atelier, co-organisé par les régions insulaires de Sardaigne, Crète, Corse et Baléares, était modéré par Giuseppe Sciacca, Secrétaire exécutif de la Commission des Îles de la CRPM et portait sur la question du développement durable du point de vue des îles européennes. Cela a été l’occasion de renforcer le dialogue et la coopération entre les îles du bassin méditerranéen et de partager leurs bonnes pratiques dans des domaines tels que le tourisme durable, la protection de la biodiversité et l’économie circulaire. Marie-Antoinette Maupertuis, conseillère exécutive de Corse, a souligné la situation unique mais fragile des territoires insulaires, affirmant que « les îles peuvent être des laboratoires d’innovation vivants (…) nous pouvons changer les paradigmes en effectuant une véritable transition écologique en même temps qu’une transition technologique et numérique, en testant de nouveaux systèmes de gestion des déchets, de l’eau et des transports durables. »

  • L’avenir de la politique de cohésion dans les territoires présentant des spécificités géographiques, 10 octobre, Scotland House

La Commission des Îles de la CRPM (CI) a été invitée à ce séminaire interactif par l’ORATE, afin d’y débattre des questions de changement démographique, d’accessibilité et de patrimoine naturel et culturel dans les territoires présentant des spécificités géographiques. Lors de cette réunion, étaient présents des représentants des autorités locales et régionales, de la DG REGIO, des groupes de réflexion et des centres de recherche de l’UE. La CI a exprimé son point de vue sur les principaux défis et opportunités pour les îles de l’UE sur ces questions, en signalant plusieurs initiatives et projets importants mis en œuvre au niveau local en ce sens. Cet atelier a également été l’occasion de partager leurs points de vue sur l’ensemble de la politique de cohésion après 2020, avec des acteurs issus d’autres territoires présentant des spécificités géographiques. Les résultats des discussions alimenteront directement l’étude BRIDGES de l’ORATE, dont la publication est prévue en avril 2019, qui formulera des recommandations clés pour améliorer l’élaboration des politiques dans chaque type de territoire, y compris les régions insulaires.

2018-11-13T16:33:11+00:00