La Commission des îles se réunit à Madère lors de la 46e Assemblée Générale de la CRPM

//La Commission des îles se réunit à Madère lors de la 46e Assemblée Générale de la CRPM

Les régions membres de la Commission des îles (CDI) étaient présents en nombre à l’Assemblée Générale de la CRPM, accueillie cette année par la région de Madère à Funchal (Portugal) du 17 au 19 octobre.

Les élus des régions membres insulaires se sont réunis en amont de l’Assemblée Générale de la CRPM lors de la session plénière de la Commission des îles, organisée le 18 octobre. Cette session a été l’occasion de dresser un bilan global des actions poursuivies depuis l’Assemblée Générale de Bastia en juillet 2018 et de préparer les activités pour les mois à venir, en particulier dans les domaines de la politique de cohésion, des transports, de l’énergie et du tourisme durable.

Le Président de la Commission des îles et Président de la Collectivité territoriale de Corse, Gilles Siméoni, a ouvert la session plénière en rappelant l’importance de se rassembler pour faire entendre la voix des territoires insulaires en Europe, dans un contexte d’accélération des négociations au sein des institutions européennes pour décider de l’avenir des politiques de l’UE, et avant les élections européennes de 2019. Il a partagé son inquiétude alors que « le fait insulaire n’est toujours pas pris en considération de façon satisfaisante par les institutions européennes et les politiques publiques qu’elles mettent en œuvre. »

Sur la politique de cohésion, M. Siméoni a appelé à rejeter les propositions de la Commission européenne de réduire de 10% le budget alloué à cette politique, en particulier pour la coopération territoriale européenne, et de réorganiser les programmes de coopération transfrontalière maritimes au niveau transnational, ce qui constituerait un recul significatif pour la coopération interinsulaire. Il a salué en revanche l’introduction de nouvelles possibilités de coopération pour les régions ultrapériphériques et en matière d’innovation interrégionale.

Concernant la politique des transports, M. Siméoni a insisté sur l’importance de rattacher les territoires insulaires aux grands couloirs européens de transport étant donné qu’«une île ne peut pas se développer économiquement, et même je dirais qu’elle ne peut pas vivre si elle n’a pas la maitrise la plus large possible de ses transports maritimes et aériens. » A ce titre, il a appelé les membres de la CDI à se mobiliser, notamment au sein d’une Task Force Transport qui sera prochainement mise en place au sein de la CDI.

L’intégralité du discours du Président Siméoni peut être consultée ici (retranscription et extrait vidéo).

L’objectif de la réunion était également d’organiser la contribution de la CDI aux travaux de l’Assemblée Générale de la CRPM, en particulier la Déclaration Finale 2018 qui a été adoptée à l’issue de ces trois journées de discussions.

Tout au long de l’Assemblée Générale, les membres de la Commission des îles ont pu échanger avec des intervenants de haut niveau issus des institutions européennes sur l’avenir de politiques de l’UE à fort impact territorial, telles que le futur budget européen, la politique de cohésion ou la prochaine politique des transports et d’accessibilité. Ils ont pu également délivrer des messages politiques forts sur la place des îles dans l’UE lors d’entretiens vidéo avec les journalistes présents sur place :

Interview de Miguel Alburquerque, Président du Gouvernement régional de Madère

Interview de Gilles Siméoni, Président de la Collectivité territoriale de Corse

Interview de Gaetano Armao, Vice-Président de la Région Sicile

Interview de Filip Reinhag, Vice-Maire de Gotland

Toutes les informations, vidéos et photos de la CDI à Funchal sont visibles sur la page de l’événement.

La Commission des îles se réunira de nouveau pour son Assemblée Générale à Corfou (Grèce) le 21-22 mars 2019.

2018-11-13T14:51:10+00:00