Un pas en avant pour les îles au Comité des Régions (CdR)

/, Non classifié(e)/Un pas en avant pour les îles au Comité des Régions (CdR)

L’avis sur l’entreprenariat dans les îles basé sur le rapport de Marie-Antoinette Maupertuis, Membre du Comité des Régions pour la Corse, a été adopté en plénière vendredi 12 mai.

Le rapport propose l’introduction d’un dispositif favorisant l’évolution de la politique européenne de cohésion territoriale en faveur de la juste compensation des contraintes qui pèsent sur les îles. Il contient en effet des mesures essentielles et concrètes sur des points  prioritaires comme les aides d’Etat (règle de minimis par exemple) ou la prise en compte de programmes de coopération spécifiques aux territoires insulaires, qui s’inscrivent parfaitement dans l’esprit de l’article 174 du Traité sur le Fonctionnement de l’Union Européenne.

Pour Gilles SIMEONI, Président de la Commission des Iles CRPM, Président de la Collectivité Territoriale de Corse « ce rapport ne crée pas de « régime de faveur » pour les îles, il propose des mesures concrètes pour justement permettre aux îles de ne pas être exclues du marché européen du fait de leurs contraintes objectives, structurelles, géographiques et démographiques. Il avance les conditions d’un juste équilibre et d’une juste concurrence entre les entreprises qui cherchent à se développer dans les îles ».

La CRPM et sa Commission des îles sont engagées dans une dynamique de préparation des instruments de l’UE post-2020. Cet avis s’inscrit dans ce contexte car il touche à des politiques essentielles pour les territoires périphériques, et notamment les politiques de cohésion, de transport, d’énergie et des aides d’Etat.

 

2017-05-12T15:58:50+00:00